La Synchro de A à Z…

La SYNCHRO de A à Z (ou presque)…

Apnée : Les temps d’apnée sont l’une des contraintes physiques les plus importantes de la discipline. Sur la durée d’un ballet (jusqu’à 5 minutes), les nageuses peuvent ainsi passer plus de la moitié du temps sous l’eau tout en ayant une dépense énergétique importante.

Bassin : La piscine doit mesurer au minimum 25mx12m et doit être suffisamment profonde. Il est en effet interdit de prendre appui au fond et, lors des grandes compétitions, une caméra sous-marine permet de vérifier que cette obligation est respectée.

Créativité : La créativité est au coeur de la performance car il faut se démarquer par une production originale. Elle peut s’exprimer par la chorégraphie, le choix musical ou encore les maillots de bain.

Danse : Cette discipline fait d’ailleurs partie intégrante de l’entraînement et de la formation de la nageuse et permet de développer des compétences essentielles à la natation synchronisée comme la souplesse, la tenue du corps ou la grâce.

Equipe : La natation synchronisée peut se pratiquer en solo, en duo ou en ballet (équipe de 4 à 10 nageuses). L’esprit d’équipe est donc primordial.

Figures imposées : Lors des compétitions, des épreuves appelées figures imposées permettent d’évaluer les qualités techniques d’une nageuse en dehors des aspects artistiques présents dans les programmes. Les nageuses effectuent individuellement devant les membres du jury des figures techniques type, tirées au sort.

Gélatine : Posée encore chaude sur les cheveux, elle permet de les maintenir en place (en chignon, cheveux tirés en arrière) pendant toute la durée du ballet.

Hommes : Si la natation synchronisée est très majoritairement féminine, la participation des hommes est acceptée et quelques pratiquants masculins concourent aux championnats de France et aux championnats du monde.

Improvisation : Ce type d’épreuve permet de développer la créativité personnelle.

Juges : La notation en natation synchronisée renvoie à un jugement subjectif. Les ballets par exemple sont notés de 0 à 10 points. Les juges évaluent le mérite technique (exécution, synchronisation, prise de risque) et l’impression artistique (présentation, originalité du thème et de la chorégraphie, interprétation musicale).

Loisir : Ce sport peut être pratiqué à haut niveau mais aussi pour le loisir. Certains clubs n’ont pas une vocation compétitive et donnent la priorité aux galas.

Maillots de bain : Les maillots de bain doivent être d’une pièce, sans trop d’échancrure ni de décolleté. Les maillots des épreuves libres sont souvent faits sur mesure, décorés par les nageuses elles-mêmes ou par leur famille. Lors des figures imposées, la tenue est par contre la même pour toutes : maillot de bain noir et bonnet blanc.

Natation : Il s’agit d’une discipline de base de la natation synchronisée qui permet aux nageuses d’acquérir l’endurance et les déplacements dans l’eau nécessaires.

Olympique : La natation synchronisée est un sport olympique depuis 1984.

Porté : Ce sont les figures les plus spectaculaires de la natation synchronisée. L’une des nageuses est portée par les autres au-dessus de la surface de l’eau ou projetée dans les airs.

Russes : La Russie domine aujourd’hui la hiérarchie mondiale. C’est l’un des rares pays où ces sportives sont professionnelles.

Souplesse : La souplesse est une qualité essentielle en natation synchronisée. Les nageuses doivent travailler leurs écarts !

Tap-tap : L’utilisation du “tap-tap” est nécessaire pour le travail du rythme en technique et en ballet.

Un, deux, trois… : Les comptes sont essentiels à l’apprentissage des ballets afin d’atteindre une synchronisation parfaite entre les nageuses et avec la musique.

Vidéo : La vidéo est beaucoup utilisée à l’entraînement, elle permet de donner un retour aux nageuses. Elle est aussi utilisée en compétition au niveau international pour vérifier notamment que les nageuses ne touchent pas le fond du bassin.

Williams (Esther) : Esther Williams est une actrice américaine, ancienne nageuse de compétition, qui tourna une série de films à Hollywood comportant de nombreuses scènes aquatiques. Elle permit ainsi de populariser la natation synchronisée.

Yeux : L’expression du visage participe à la dimension artistique. A cette fin, les nageuses ne portent pas de lunettes pendant le programme libre. Au contraire, le maquillage (spécialement conçu pour la discipline) permet de renforcer l’expression du regard.

Ziq : La musique est un élément essentiel dans cette discipline sportive et artistique. Elle ouvre la porte de l’imaginaire pour la nageuse qui crée et interprète, mais aussi pour le spectateur qui ressent. Elle suggère le choix d’une qualité gestuelle, elle rythme le mouvement et permet la synchronisation des nageuses entre elles.

Les commentaires sont fermés